Les lémuriens sont les plus représentatifs de l’île. Leur taille va du Microcèbe nocturene pas plus gros qu’une souris à l’Indri, aussi haut qu’un garçonnet. Les caméléons sont parmi les plus beaux du monde, ainsi que les papillons qui comptent la variété la plus grande aujourd’hui connue, le Comète. Un voyage dans le temps nous emmènerait vers l’Aepyornis dont les sables du Sud gardent encore intacts les œufs d’une capacité de 8 litres, ou même les dinosaures dont les gisements malgaches recèlent des fossiles admis comme parmi les plus anciens.

Madagascar est reconnue comme étant un véritable musée vivant. Sa nature est caractérisée par un ensemble d’écosystèmes variés abritant des espèces très particulières, dont le degré d’endémisme est de 80% pour la faune et de 90% pour la flore. Parmi les figures de proue de la flore :
1. le Takhtajania, emblème de Madagascar à l’Exposition Universelle 2000 de Hanovre, plante de 120 millions d’années
2. Sept variétés de baobab contre une seule pour toute l’Afrique
3. le Népenthès « carnivore » dont le clapet se referme sur l’insecte imprudent.