1. Merina : «ceux des hauteurs»; d’origine asiatique (indonésienne) assez marquée, ils résident au centre de l’île.

  2. Betsileo : «ceux qui sont invincibles»; ils vivent dans la région de Fianarantsoa (centre-est) et sont d’excellents riziculteurs et artisans du bois.

  3. Betsimisaraka : «ceux qui ne se séparent pas»; tribu la plus importante vivant le long de la côte est, ils cultivent le café, la girofle et la canne à sucre.

  4. Sakalava : «ceux des longues vallées»; ils occupent un territoire très vaste sur toute la côte ouest, du nord jusqu’à Tuléar (à l’ouest).

  5. Antaisaka : «ceux qui viennent des Sakalava».

  6. Antandroy : «ceux des épines», ils vivent à l’extrémité sud de l’île.

  7. Mahafaly : «ceux qui font les tabous», voisins des Antodroys, ce sont des sculpteurs.

  8. Vezo : ce sont des pêcheurs de l’Afrique de l’Est installés au sud de l’île.

  9. Bara : d’origine bantoue, ils sont souvent éleveurs de zébus.

  10. Antakarana : «ceux de l’ankara : la falaise»; ce sont surtout des pêcheurs et des éleveurs (au nord de l’île).

  11. Antemoro : «ceux du littoral», ce sont en grande partie des cultivateurs.

  12. Antaifasy : «ceux qui vivent dans les sables», sur la cote est.

  13. Masikoro : agriculteurs du sud de l’île

  14. Antambahoaka : un groupe du Sud-Est d’origine arabe et aux traditions islamiques

  15. Tsimihety : «ceux qui ne se coupent pas les cheveux», vivant dans le Nord-Ouest, ils sont éleveurs et riziculteurs.

  16. Tanala : «ceux qui vivent dans la forêt», vivent sur les falaises de la côte Est, dans la forêt; ils détiennent un grand savoir sur les plantes médicinales.

  17. Bezanozano : «ceux aux nombreuses petites tresses», ce sont des forestiers de la côte Est.

  18. Sihanaka : «ceux qui errent dans les marais», ils habitent dans la région du lac Alaotra, agriculteurs (nord-est).

 

 

Détenteur d’une longue et très riche tradition orale, le malgache n’en est pas moins habile de ses doigts. Au même titre que sa musique, ses proverbes et les discours traditionnels qui sont de véritables chefs d’œuvre d’architecture, l’artisanat est une expression très pittoresque de la personnalité et des valeurs malgaches. Il garantit au visiteur la plus fructueuse des chasses aux souvenirs dont l’itinéraire le mènera de boutiques spécialisées en marchés artisanaux sans oublier des localités entières qui ont fini par s’identifier à leurs produits-phare.